• votre commentaire
  • Si un jour tu as mal, et que tu me le dis

    Ne te demandes pas pourquoi je souffre aussi

    C'est ta douleur, ton mal qui s'empare de moi

    Car je suis ton ami et je m'en fais pour toi.

    Parle, raconte-moi tes peines et tes douleurs,

    Dis moi ces choses qui trop souvent te font peur,

    Confie à ton ami ces tourments  qui t'angoissent,

    Il est là pour cela, il veut avoir cette place.

    Souvenirs douloureux, souvenirs accablants,

    Passé tumultueux, passé déshonorant

    N'aie crainte, confie-toi et puis n'oublie jamais

    Qu'un fardeau partagé est plus simple à porter.

    Il est souvent très dur de faire remonter

    Des histoires qu'on aurait bien voulu oublier

    Mais les garder pour soi, en souffrir toute une vie

    Ne sert vraiment à rien : parle-moi  je t'en prie !

    Ainsi donc n'aie pas peur, je suis bien là  pour toi

    Je veux te soutenir à chacun de tes pas.

    Ne me laisse donc pas assister impuissant

    A la douleur d'un  être que je chéris tant.

    J'aimerai qu'avec moi tu partages ta peine

    Te voir souffrir sans moi agrandirait la mienne,

    Tu sais que je ne peux te laisser comme ça,

    C'est parce que je t'aime que je souffre avec toi.

     

    Hubert Van Houtte (février 2015)

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique